Rechercher

Simple ne veut pas dire sans puissance


« Rejoindre les enfants là où ils vivent, apprennent et jouent, et les aider à grandir dans leur relation à Dieu, à soi, à l’autre » : telle est la vision de Quartier Libre, cette œuvre auprès des enfants dans les quartiers qui agit partout dans la Francophonie. Rien de plus, rien de moins. Oui, c’est aussi simple.


Jésus nous a laissés avec pour dernier commandement ce qui doit être, devenir, notre première priorité : « allez et faites de toutes les nations des disciples » (Matthieu 28.19) / « allez et prêchez partout la bonne nouvelle » (Marc 16.15). Et tu sais quoi ? Quand Jésus dit « partout », littéralement, c’est PARTOUT !!!! 

Du coup, pas besoin d’entendre la voix de Dieu retentir pour t’annoncer ton appel et t’envoyer auprès de ceux qui t’entourent. Là où tu vis fait partie du « partout »…

Trop souvent, j’ai entendu des personnes prier que Dieu leur envoie des personnes. Toutes ces prières restent sans réponse car Dieu attend plutôt cette prière : « Me voici, envoie-moi »… Laisse-moi te dire que bien souvent nous sommes l’exaucement de nos propres prières !

Étant un enfant qui a grandi dans les quartiers, j’ai longtemps prié pour que Jésus se révèle dans la vie de ces familles. Jusqu’à ce qu’un jour je comprenne que Jésus me criait depuis des siècles « Vas-y, je t’envoie, va faire Quartier Libre » !!


Alors, tu me diras, Quartier Libre, c’est quoi ? C’est tout d’abord une prière et une intercession constantes pour les quartiers, les familles et les enfants. Ensuite, c’est un engagement dans la durée et un partenariat entre le réseau francophone et une équipe. Enfin, c’est : GO, GO, GO !!!! 

En fait, bien souvent, je le résume en une phrase lors de mes formations : c’est incarner le message de l’Evangile avant même de le proclamer. C’est ce principe même de la personnification qui donne la puissance à la proclamation.

Si, si. Avant Jésus, la parole était proclamée. Mais Jésus est venu pour être la parole faite chair (personnification). Et c’est ça qui fait qu’aujourd’hui la parole proclamée est puissante. 


Être avec les enfants, peu importe la météo, pour jouer avec eux, leur apporter attention et considération, générosité et authenticité, dévouement et encouragement, leur proclamer à chaque fois que Dieu les a créés, que Dieu les voit comme des trésors, que Dieu les aime et qu’Il a un plan pour leurs vies. Tout cela peut paraître bien simple mais c’est pour autant tellement puissant. 


Je t’assure, je n’ai jamais rien fait de plus mais je l’ai fait et je l’ai fait mois après mois. Je me souviendrai toute ma vie de ce lundi de Pentecôte où j’ai reçu l’appel d’un enfant du quartier tout affolé qui, parlant de son amie prête à sauter de son balcon au troisième étage de son immeuble, me dit en un fragment de secondes :


« Matthieu, parle-lui, parle-lui, sinon elle saute. Et moi de lui répondre: mais que se passe-t-il ? Est-ce que je la connais ?  Non mais si tu lui parles, elle ne sautera pas ».

Comprends bien : une vie a été sauvée ce jour-là car depuis des mois, je venais jouer au foot dans un quartier…

Et si tout simplement c’était ton tour de te lever pour faire des choses possibles afin que Dieu fasse l’impossible ?



© 2018 by Matthieu Perraud