Rechercher

Signe extérieur de richesse intérieure




Je vous parlais dans un précédent article d’un test de leadership que va affronter Joseph. Ce test intérieur, invisible aux yeux des hommes, de la pureté et de la fidélité. À travers toutes les péripéties qu’il va rencontrer, Joseph va passer par plusieurs tests. Dans mon livre « Aujourd’hui tout peut changer », je consacre un chapitre entier à ce sujet mais aujourd’hui je voudrais vous encourager avec l’un des tests ‘’extérieurs’’ qu’il va vivre et qui révèle une richesse intérieure dans sa vie. C’est lorsque Joseph va se retrouver en prison, oublié en prison...





Comment expliquer un tel retournement de situation ? Pourquoi encore ? Ce n’était donc pas fini ? Encore combien de temps ? J’imagine ces questions résonner dans le cœur de Joseph. Malgré cela, il va garder son cœur et là encore, il va prospérer. Quelle attitude !!!


Même dans la prison, c’était possible. Dans la prison, vous ne pouvez pas avancer, vous ne pouvez rien bâtir, vous ne pouvez pas vous étendre, vous ne pouvez pas multiplier, vous ne pouvez pas influencer le monde entier. Non rien de tout cela lorsque vous êtes en prison, enfermé entre 4 murs. Mais vous pouvez prospérer. Comment ? Toujours en rayonnant là où vous êtes, en devenant le meilleur prisonnier…


Dans le parcours de notre leadership, nous avons tous un jour notre ‘’case prison’’. Un peu comme au Monopoly, nous voulons tous l’éviter car elle semble nous perdre du temps mais nous y passons tous car elle est nécessaire. Revenons à Joseph.


Au sein de son épreuve, il va même prendre soin des prisonniers avec lui en interprétant leurs rêves. Quelle ironie du sort quand même!

Joseph se retrouve coincé dans une prison à cause de ses rêves pour interpréter les rêves des prisonniers qui eux vont sortir de la prison (Genèse 40).

Mais revenons un instant sur les rêves. Comment réagiriez-vous à la place de Joseph ? Votre rêve est d’avoir cette promotion, vous êtes comme oublié, mis de côté et là quelqu’un qui va recevoir une promotion vient en parler avec vous. Joie ou colère, encouragement ou jalousie, quel sentiment prend le dessus ? La même chose peut arriver avec le rêve de se marier, vous êtes toujours célibataire et chaque fois qu’une personne rencontre l’amour de sa vie, elle vient vous partager son bonheur mais vous renvoie inlassablement à votre célibat. Vous avez un appel pour la louange, rien ne se passe malgré votre cœur pur et intègre devant Dieu et là quelqu’un vient et “pique” votre place...


Joseph va avoir la bonne attitude, encore une fois, mais il va être oublié dans la prison. Pendant 2 ans… Oui sa patience va être éprouvée. Le rêve le propulsait en position d’autorité et entouré de ses frères, le voilà en prison, seul et oublié. Cependant, Joseph a compris quelque chose de puissant que vous devez saisir à votre tour: la patience ce n’est pas d’attendre avec une foi passive mais d’avancer avec une foi active. On ne voit jamais un Joseph passif, qui attend et attend et attend. Au contraire, on le voit actif, prompt à saisir toute occasion, favorable ou non, pour porter du fruit et avancer vers son rêve.


D’ailleurs, avez-vous remarqué ce détail qui peut paraître insignifiant mais ô combien important : Joseph n’était pas dans n’importe quelle prison, il était dans la prison du roi.

Les deux années passées dans cette prison vont le conduire à un rendez-vous inattendu: un face à face avec Pharaon (Genèse 41). Celui-ci va avoir deux songes qui vont demeurer inexplicables pour ses sages. C’est alors que le chef des échansons va se souvenir de Joseph, de son attitude dans la prison et de ses capacités. Retenez bien ceci : c’est votre attitude au sein de votre prison et de l’oubli qui détermine l’accès aux possibilités et aux opportunités divines en dehors de la prison. Si Joseph avait décidé d’adopter une mauvaise attitude, et il avait tout un tas de bonnes raisons pour cela, jamais la rencontre avec Pharaon n’aurait eu lieu…



Alors, vous qui passez par votre prison, avec son lot de questions sans réponses et d’incompréhension, soyez encouragé et relevez la tête. Il y a un plan divin, Dieu reste Dieu dans la prison. Développez votre patience, avancez avec une foi active, cherchant à bénir autour de vous, là où vous êtes. Dieu ne vous a pas oublié et Il agit pour vous dans le silence...

© 2018 by Matthieu Perraud