Rechercher

QUI SUIS-JE...?

Mis à jour : janv. 10



Nous avons tous entendu ou prononcé un jour cette phrase : « Pour savoir ou l’on va, il faut savoir d’où l’on vient »… Je regardais récemment un reportage au sujet d’un joueur de rugby dont les origines de son grand père le conduisaient à se rendre pour la première fois sur les terres du Vietnam. Et cette phrase est venue comme conclure ce parcours tellement intéressant de cet homme à la recherche de son passé pour mieux envisager son futur.


Je crois que cette quête, voire ce besoin, est quasi universelle. En tout cas, elle est profondément humaine.

On la trouve même dans la Bible avec un homme qui va se poser cette question au moment même où Dieu vient le rencontrer pour lui faire envisager un nouvel avenir…

Cet homme, c’est Moïse et cette histoire, on la trouve dans Exode 3 avec l’épisode du buisson ardent. Dieu vient le trouver alors qu’il est le berger du troupeau de son beau père pour en faire le libérateur du peuple d’Israël, le berger et le guide des Hébreux vers le pays promis. Mais au moment de se projeter, Moïse pose cette question tellement révélatrice de la nature humaine : « Qui suis-je ? ».


Comprenez-moi bien, il ne s’agit pas ici d’un manque de confiance mais bien du reflet d’un vrai problème identitaire : 40 ans auparavant, Moïse était hébreu pour les égyptiens et égyptien pour les hébreux. Alors, pour savoir où aller, il a naturellement besoin et envie de savoir qui il est, d’où il vient. Mais Dieu le surprend et veut vous surprendre à vous aussi aujourd’hui…


Combien de fois nous sommes-nous posés cette même question ?

Qui suis-je pour être un bon papa, une bonne maman?

Qui suis-je pour être un bon mari, une bonne épouse?

Qui suis-je pour réussir tel projet ou accomplir tel rêve?

Qui suis-je pour faire face à tel défi?

Qui suis-je pour être l’objet de la grâce et du pardon de Dieu?

Qui suis-je...


Mais comme pour Moïse, Dieu répond à nos « qui suis-je ? » par qui Il est : « Je suis celui qui suis »…

En le faisant, Dieu détourne notre attention vers le bon focus : plutôt que Moïse se focalise sur ses incapacités, ses erreurs et échecs, les limites de son passé, Dieu l’oriente sur Ses capacités à Lui, Son pardon, les possibilités infinies de Son avenir.



Et Dieu désire faire la même chose pour nous en 2020. Vous allez faire face, nous allons faire face, à toutes sortes de projets, de défis. Cette nouvelle année s’ouvre devant nous et pour savoir où l’on va dans ces 12 nouveaux mois, humainement nous aurons envie, besoin de savoir d’où l’on vient. C’est important, souvent nécessaire.


Mais laissez-moi vous dire aujourd’hui que le plus important pour savoir où l’on va, c’est surtout de connaître qui l’on suit ;-). Plus encore, on découvre qui on est en suivant le grand Je Suis.


Moïse a découvert qui il était en suivant le grand « Je suis » et en répondant à Son appel. Il est devenu la personne qu’il était appelé à être en suivant l’appel de Dieu pour sa vie.

Et si en 2020 nous répondions à cette invitation : ne plus se demander qui suis-je (être) mais qui suis-je (suivre)... Alors nous découvrirons qui nous sommes, nous deviendrons qui nous devons être et nous accomplirons des exploits. Prêt pour ce défi?

© 2018 by Matthieu Perraud