Rechercher

Nos enfants, un appel à bâtir


Nous sommes appelés en tant que parents à faire de nos enfants des adultes mûrs, matures et responsables, capables des meilleurs choix. En un mot : les bâtir.


Vous avez sans aucun doute déjà vu une maison en construction. Peut-être même avez-vous vous-mêmes bâti la vôtre. Il va de soi que vous trouveriez insensé celui qui chercherait à bâtir sa maison en commençant par le toit. Vous le savez, pour construire, il faut commencer par les fondations. Et plus vous voulez bâtir haut, plus vos fondations doivent être solides.


Lors de ma visite de New York en 2010, je me souviens avoir vu les fondations du One World Trade Center. Croyez-moi, rien à voir avec celles de ma maison, et pour cause…


Dans la vie de nos enfants, c’est exactement la même chose. Nous avons des rêves pour eux et c’est bien mais l’erreur serait de bâtir ces « toits » sans prendre le soin et le temps d’établir de solides fondations. De loin, le toit est ce que nous apercevons de la maison. Tout comme les accomplissements dans la vie d’une personne. C’est bien et important bien sûr. Mais ce qui vient avant, ce sont les fondations : les relations


Dans votre vie de parents, s’il y a bien une chose pour laquelle il faut vous battre, prendre du temps, donner beaucoup d’attention, consacrer de l’énergie, investir de la créativité, ce sont vos relations avec vos enfants. C’est essentiel. C’est prioritaire.

Prenons l’exemple de Jésus. Nous sommes tous d’accord qu’il est venu sur la terre avec la mission la plus importante de toute l’histoire de l’humanité : sauver le monde et bâtir son Eglise. Tiens donc, une construction… Et comment a-t-il procédé ? Il n’a pas mis en place un projet, un bâtiment, une vision à court, moyen et long terme. Non il a investi dans les relations. Il a investi dans le cœur de ses disciples qui eux allaient ensuite bâtir. Il leur a communiqué les valeurs du royaume de Dieu. Certes, il a guéri, libéré, délivré, nourri etc. Mais il l’a fait parce qu’au préalable il était proche des gens… Pourquoi ? Parce que l’Eglise c’est chacun de nous. Ainsi bâtir l’Eglise c’est bâtir les gens.


Nous désirons tous que nos enfants accomplissent de grandes choses. De plus grandes que nous. Pour cela, ayons ce cœur que Jésus avait : soyons proches d’eux, développons un relationnel sincère, intime et profond, partageons nos valeurs.


Bref, bâtissons-les. Les temps de qualité passés avec eux ne seront jamais du temps perdu. L’argent utilisé pour cela ne sera jamais une perte mais un investissement.

Assurément, aller au cinéma ou resto avec l’un de vos enfants, faire du vélo ou une promenade, jouer au foot ou à un jeu de société, toutes ces choses et bien d’autres encore valent le coup si elles nous permettent de gagner le cœur de nos enfants. C’est là que nous construirons nos enfants avec de solides fondations.


Une des personnes qui m’inspirent le plus est le Pasteur Bill Wilson qui atteint par son ministère près de 30000 enfants chaque semaine dans les quartiers de Brooklyn à New York. Il aime dire « il vaut mieux construire des enfants que de réparer des adultes ». Pour cela les relations sont ce qu’il y a de plus important. C’est d’ailleurs ce qui est éternel, au contraire de nos accomplissements. D’ailleurs le diable l’a bien compris puisque c’est à cela qu’il s’attaque et ce qu’il cherche à briser depuis la création…


En tant que papa, j’ai facilité ou tendance à vouloir accomplir, faire, montrer que je suis capable. Mais je travaille fort à mettre de l’excellence dans mes relations avec mes filles depuis que j’ai compris l’importance de celles-là et goûté au sentiment de plénitude que cela procure dans leur cœur. Je me force malgré mon emploi du temps chargé à avoir de manière régulière des temps de qualité avec elles et avec chacune d’elles. Pour l’une c’est plus prendre un café et regarder ce qu’elle fait. Pour une autre, c’est mieux une bonne balade ou jouer avec elle à la poupée ou aux playmobil.


Bref, cela demande de s’adapter à leur âge, leur besoin, leur caractère mais ça vaut tellement le coup…

Je vous encourage aujourd’hui à passer beaucoup de temps à chercher l’excellence dans vos relations avec vos enfants. L’enjeu est là car c’est fragile mais éternel, difficile mais essentiel…

© 2018 by Matthieu Perraud