Rechercher

Le Ministère du Saint Esprit #1




Alors que Pentecôte approche, il est plus qu’important de se souvenir de la réalité de cette fête. Jésus est venu avec une mission que nous connaissons tous : sauver le monde, mais pas seulement. Il va le déclarer Lui-même à Pierre dans Matthieu 16.18:


« Je te dis que tu es Pierre et que sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise ». 

Bien plus qu’un projet de bâtiment, Jésus était là pour bâtir des leaders, bâtir des ministères et tout simplement bâtir des vies, souvent brisées, parfois en ruines. Et pour cela, pour bâtir son Eglise, Jésus n’a pas commencé sans être revêtu de la puissance du Saint Esprit (Luc 4.14). 


Rien ne s’est fait sans le Saint Esprit. Et rien ne doit, ne peut, se faire sans le Saint Esprit. C’est pour cela que Jésus a dit à ses disciples d’attendre et de rester à Jérusalem jusqu’à ce qu’ils soient revêtus de la puissance d’en haut. Actes 1.8 nous le rappelle :

« Vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins... ».

Tout commence par là...


D’ailleurs, le jour de la Pentecôte, tout a commencé à ce moment-là. Pas juste pour les disciples mais aussi pour l’Eglise. L’histoire de l’Eglise commence avec le Saint-Esprit. Pierre se lève devant la foule, proclame l’Evangile et environ 3000 âmes s’ajoutent au nombre des croyants. L’histoire de l’Eglise est en marche…


Pour (re)bâtir des vies, Jésus l’a fait avec le Saint Esprit. Pour bâtir son Eglise, Jésus a envoyé le Saint Esprit. Je le redis, et le répète : dans nos vies, rien ne doit se faire sans le Saint Esprit. Il est une puissance qui nous revêt, une personne à nos côtés, un consolateur, un intercesseur, un guide, un enseignant, un compagnon fidèle d’œuvre et de combat, un ami pour chaque jour et chaque projet. 


Alors que Pentecôte approche et nous rappelle ce jour où le Saint Esprit est descendu du Ciel sur les disciples, je veux nous appeler à nous souvenir que rien de rien ne doit être fait, rêvé, projeté, envisagé, initié, communiqué, partagé dans nos vies sans LUI.

Chaque matin, prenez le temps de démarrer votre journée comme avec un associé, un ami. Nourrissez, entretenez votre relation avec le Saint Esprit. Recherchez Ses dons, faites grandir Son fruit, priez avec Lui, laissez-le vous inspirer et créer en vous. 

Pentecôte était une fête qui existait bien avant Actes 2 pour le peuple juif ; c’était la fête des récoltes, de la moisson. Et en effet, dès lors que vous laisserez le Saint Esprit diriger, initier, orienter, impulser chacune de vos pensées, de vos actions, de vos rêves, alors une moisson d’âmes est promise pour l’Eglise, une moisson de fruits spirituels est promise pour chaque individu. 


Non, rien, plus rien sans le Saint Esprit…
« Ni par force, ni par puissance, mais par Son Esprit » (Zacharie 4.6).


© 2018 by Matthieu Perraud