Rechercher

Il est où le bonheur, il est où ?


Nous avons tous déjà vu un dessin animé où la princesse a enfin rencontré son prince charmant. Celui-ci a combattu tous les méchants et à la fin : « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». C’est très étonnant mais ils ne disent jamais l’inverse : « ils eurent beaucoup d’enfants et vécurent heureux »


… Le bonheur s’arrêterait-il lorsque les enfants arrivent ???


On se demanderait honnêtement la question plusieurs fois, avouons-le. Mais si, un petit effort. Vous savez, quand l’esprit gourmand de vos enfants a recouvert votre cuisine de farine, quand leur esprit créatif a refait la décoration murale de leurs chambres ou quand ils ont décidé de passer le casting de The Voice mais en pleine centre commercial ou en voiture… Et ce, parfois pour certains, seulement en une journée…


Où sont passées les soirées tranquillement installés avec un plateau télé ? Où sont partis le silence, le calme et la sérénité ? Les esprits les plus ouverts et positifs n’y verront que des moyens de combattre l’ennui mais il nous faut bien avouer que la grande partie du temps, nous ne faisons pas partie de ces gens-là .

Je me souviendrais toute ma vie de ce jour où je me suis penché dans la chambre de ma fille aînée pour ramasser un jouet et que là, j’ai vu sous le bureau une tentative de trou dans mon mur. Oui, mon mur, celui que j’avais fait de mes propres mains ! La raison ? « Papa, on aime bien se parler et se dire des secrets avec ma sœur. Alors j’ai essayé de faire un trou pour qu’on puisse communiquer à travers »… C’est alors que je me suis dit que j’avais vécu heureux et qu’ensuite j’ai eu beaucoup d’enfants…


J’aimerais nous encourager. Oui c’est possible ! La bible nous dit que Dieu ne donne jamais une épreuve qui soit au-delà de nos forces. Les enfants : une épreuve ? Mais non ! Enfin, quoique, des fois… .


Dieu nous dit aussi qu’ils donnent des talents à chacun selon sa capacité. Autrement dit, tout ce qu’il nous donne ou nous confie est dans nos cordes, nos ressources. Il nous sait capable de le gérer à bien. Même les enfants ! Dieu vous sait capable de prendre soin d’eux, il vous fait confiance pour cela. Je dirai même plus : personne d’autre que vous n’est mieux qualifiée pour pouvoir vous en occuper et les conduire dans leur destinée.

En fait, le bonheur n’arrive ni ne part avec la venue des enfants dans le foyer. Le bonheur réside dans notre capacité à voir chaque situation de manière heureuse, dans notre façon de voir les choses sous un angle différent.


Le bonheur, être heureux et joyeux, c’est avant tout un choix.

En effet, on peut très bien être malheureux dans un moment festif et inversement. Tout dépend de ce qui va être la source motrice de nos sentiments et comment nous les laissons nous influencer. Disons plus simplement que les enfants nous offrent plus de possibilités de se réjouir, ayant en eux-mêmes la capacité de créer tellement d’opportunités nouvelles.


Alors relevons la tête et croyons que les enfants peuvent et vont contribuer à nous apporter un bonheur insoupçonné. Et pour les trous dans le mur ? me direz-vous. Et bien, dites à votre fille que l’intention était noble et touchante, qu’elle pouvait vous demander et faites-leur un beau trou bien propre ;-) !

© 2018 by Matthieu Perraud