Rechercher

Brille comme un flambeau


Cette année auraient dû se tenir les Jeux Olympiques à Tokyo. Et comme à chaque fois, la cérémonie d’ouverture se serait achevée sur la flamme olympique s’illuminant devant les yeux du monde. Chaque matin, une des premières choses que nous faisons, un des premiers gestes que nous accomplissons, c’est d’appuyer sur un bouton afin d’allumer la lumière. Pourquoi je vous parle de ça, me direz-vous ? Tout simplement, parce que témoigner, c’est allumer la lumière, c’est mettre la lumière sur la vérité. 


Jean nous rappelle dans son prologue (Jean 1) que Jésus, la Parole faite chair, est la lumière et qu’il est venu habiter parmi les hommes, plein de vérité. Cette vérité qui a cette capacité de rendre libre (Jean 8.32). Lorsque nous témoignons, nous mettons la lumière sur la vérité qui peut rendre libre tous ceux qui croient en elle et la reçoivent


Lorsque nous témoignons que Jésus est toujours Celui qui restaure les vies brisées, nous mettons la lumière sur la vérité et nous abattons ainsi le mensonge de l’ennemi dans les pensées de ceux qui croient qu’il n’y a plus d’espoir pour leurs vies. Lorsque nous témoignons que Jésus est l’amour et la grâce incarnés, alors nous libérons par la vérité les vies de ceux qui pensent qu’ils ne peuvent pas y avoir accès ou ne sont pas assez méritants… 


Notre parole, la tienne, la mienne, a cette capacité de libérer des vies en mettant la lumière sur la vérité : Jésus est toujours Celui qui aime, qui sauve, qui libère, qui délivre, qui console, qui restaure, qui relève, qui ressuscite, qui guérit, qui donne l’espoir et la vie en abondance. 

Alors que j’écris ces mots, c’est comme si je pouvais entendre certains penser : « mais moi, je ne peux pas, j’ai trop de failles, trop d’échecs, trop de blessures, trop de faiblesses, trop d’erreurs, trop d’abandons... ». Si c’est ton cas, laisse-moi juste 2 minutes pour t’encourager car oui, plus que jamais, tu peux être un témoin. 


Tout d’abord, parce que l’évangile, la bonne nouvelle, ne nous rend pas parfaits mais libres. C’est très différent ;-). 


Ensuite, parce que la foi ne rend pas les choses faciles mais possibles ;-). 


Enfin, parce que, oui nous sommes des vases de terre fragiles mais nous portons en nous un trésor (2 Corinthiens 4.6-7). 


Parfois, le fait est que nos ténèbres ont laissé place à des traumatismes, nos difficultés sont devenues des douleurs et des déchirures, nos oppositions se sont transformées en offenses, nos barrières ont conduit à des blessures et des brisements, nos épreuves ont fini en échecs. Mais je veux le dire pour nos vies, pour ma vie et pour ta vie : la lumière de Dieu peut passer à travers tout ça et seulement parce qu’il y a ça !


Je le dis d’une autre manière : nos blessures ont pour but d’être une brèche pour que sa lumière puisse briller, nos traumatismes ont pour but de nous conduire à une transformation qui deviendra un témoignage vivant… 


Alors, n’attendons plus d’être parfaits et sans aucune faille mais acceptons notre fragilité, appuyons sur le bouton « ON » de notre parole et de notre témoignage et allumons la lumière sur la vérité. Je prie que cela soit notre réflexe chaque matin. MettONs en actiON et brillONs comme des flambeaux ;-) !!!



© 2018 by Matthieu Perraud