Rechercher

Bon ou Divin #2




Oui, il y a le bon et il y a le divin. Et depuis que j’ai partagé la première partie de cette pensée, deux questions ont naturellement nourri les discussions et partages que j’ai eus avec certains : Pourquoi et Comment ?...


Oui, Pourquoi ? 


Puisque c’est divin, pourquoi n’es-tu naturellement pas poussé vers ces choses ? Pour une raison bien simple. Car au premier abord, le divin ne semble pas bon… Souviens-toi de ce texte avec Paul et essaie de te mettre à sa place. Nul doute que notre ami est un visionnaire, un innovateur mais vouloir aller en Macédoine n’était pas chose si simple à projeter : autre culture, pas mal d’inconnu et d’impossibilités, et accessoirement aussi la prison et la persécution comme accueil… 


Mais pour t’encourager à quand même y aller, souviens-toi comme Paul que le divin englobe toujours le bon car la volonté de Dieu, le divin, c’est ce qui est bon mais aussi agréable et parfait (Romains 12)


Mais alors, maintenant, Comment ? 


En fait, là aussi, la réponse est assez simple. Le divin n’est révélé que lorsque tu planifies le bon dans ta vie. Dieu n’a donné le rêve et la vision à Paul qu’à partir du moment où celui-ci était dans la disposition de vouloir davantage. 


C’est pareil dans ta vie. Parce que tu désires faire le bon avec ta bouche (bénir et encourager), tu vas donner le divin (parole de connaissance et de sagesse). Parce que tu vas intercéder pour les personnes autour de toi, tu vas saisir un besoin, recevoir une révélation… Les exemples peuvent se multiplier à l’infini et mais je t’en donnerai un qui m’a marqué à vie. 



Un matin, je priais en voiture « Seigneur, je veux être utile pour toi, je veux vivre quelque chose de plus » et pendant que je faisais cette prière, un homme s’est porté à ma fenêtre pour me demander de l’argent. Étant en plein dans ma prière, j’ai fait quelque chose que je n’avais encore jamais fait : je l’ai invité à m’attendre là et je me suis dirigé au distributeur automatique le plus proche pour y retirer de l’argent. Nous étions loin, très loin, d’être dans l’abondance avec Laëtitia mais j’ai retiré ce que je pouvais à ce moment-là et je suis revenu lui apporter. Comprends bien qu’à ce moment-là, je n’ai que la conviction d’avoir fait quelque chose de bien. Jusqu’à ce que je le revois des mois plus tard, en train de faire ses courses avec femme et enfants. Après m’avoir pris dans ses bras, il m’a expliqué combien mon geste avait changé sa vie et lui avait redonné l’espoir. Hier, il était un homme perdu, à la rue et priant Dieu que s’il existait, il lui file un coup de pouce. Aujourd’hui il était un homme, mari et papa accompli ayant travail et maison. Tout est parti d’un gars ordinaire comme toi qui a projeté le divin en faisant d’abord ce qui est bon...


Je veux juste t’inviter à refuser avec moi de vivre le bon seulement. Soupire avec moi à vivre quelque chose de divin, un ciel ouvert sur ta vie, les miracles qui prennent place, les guérisons de toute sorte, les révélations, les rêves, les paroles de l’Esprit. Planifie le bon et laisse le contrôle à Dieu pour que, par son Esprit, il révèle le divin. 

(Pour retrouver l’intégralité du message, je t’invite à regarder la vidéo en suivant le lien suivant : https://youtu.be/29oIdc6O624)



© 2018 by Matthieu Perraud